Binance répond à la “FUD” propagée par John McAfee : “Voici les adresses de nos portefeuilles”

Source : Binance répond à la “FUD” propagée par John McAfee : “Voici les adresses de nos portefeuilles”
Désireux d’attirer l’attention, le controversé John McAfee a tenté de diffuser de la peur dans l’écosystème en indiquant que Binance, qui avait momentanément suspendu ses services, “avait pu être piratée”.
John McAfee cherche à destabiliser Binance
La plateforme d’échange de crypto-monnaies Binance avait annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi qu’elle suspendait temporairement ses activités afin de mettre à jour ses serveurs. Depuis, elle n’avait eu de cesse d’informer les internautes de l’évolution de cette intervention technique.
Hier, elle indiquait sur son blog que cette période d’indisponibilité allait être prolongée :
“Suite à une hausse significative du nombre d’utilisateurs et de l’activité, Binance va devoir prolonger la mise à jour du système, qui devrait être terminée d’ici à 14h00 UTC [ndlr : 15 heures, heure française].
Notre équipe fait de son mieux pour terminer cette mise à jour aussi vite que possible. Nous ferons une annonce à l’ensemble des utilisateurs si nous parvenons à finir terminer l’heure prévue.”
Malgré une communication très claire de la part de Binance, certains y ont vu une opportunité pour faire parler d’eux. C’est le cas de John McAfee, le créateur du logiciel éponyme, qui a alerté ses followers sur la possibilité d’un piratage :

Binance has suspended trading. The company claims that they are doing a system upgrade and will resume at 2:00 AM GMT Friday. While I have no hard evidence, rumours are flying among top crypto influencers that they may have been hacked. Will keep you informed.
— John McAfee (@officialmcafee) 8 février 2018

“Binance a gelé le trading. La société déclare qu’elle effectue une mise à jour système, et que les opérations pourront reprendre vendredi à partir de 02h00 GMT. Même si je ne dispose d’aucune preuve, je sais que certaines rumeurs sont propagées chez les ‘crypto-influenceurs’ – des rumeurs selon lesquelles ils auraient pu être victimes d’un piratage. Je vous tiendrai informés.”
Si une chose est sûre, c’est qu’il vaut mieux ne pas prendre pour argent comptant les déclarations de l’informaticien – qui se fait régulièrement remarquer en tentant de manipuler les crypto-marchés à travers ses “coins of the week”.
Binance a rapidement répondu à ces allégations, en priant l’entrepreneur de “ne pas répandre de fausses informations” :

Binance has not been hacked. Please do not spread false information. If you want to keep updated on the status of our system upgrade you’re welcome to follow @cz_binance or @binance_2017
— binance (@binance_2017) 8 février 2018

Mais pas de quoi calmer M. McAfee, qui persiste et signe :

Just some questions please: Planned outages are usually announced to a company’s user base well in advance. The surprise aspect of yours concerns me. Next, there are screen images – possibly photoshopped – from different people that appear to indicate a hack. Can you comment?
— John McAfee (@officialmcafee) 8 février 2018

“J’aurais juste, s’il vous plaît, quelques questions : les interruptions de service sont généralement annoncées aux utilisateurs bien en avance. Et c’est le fait que cette décision n’ait pas été annoncée qui m’inquiète. Ensuite, il y a les captures d’écran – peut-être photoshopées – qui ont été relayées par différentes personnes, et qui semblent indiquer un piratage. Pourriez-vous nous fournir un commentaire ?

Not trying to spread FUD, but I have received dozens of reports like this one. I’m just trying to understand. As a security researcher, I know that potential hacks are far more easy to solve if investigated immediately. Days later magnifies the task by orders of manitude. pic.twitter.com/u1PL9Z4tGf
— John McAfee (@officialmcafee) 8 février 2018

“Voici les adresses de nos wallets”
Et Binance a effectivement répondu – une réponse à laquelle ne s’attendait sans doute pas l’entrepreneur :

Blockchain thankfully provides a public ledger that can disprove any FUD.
If you would like to check for yourself, our wallet addresses are: 1NDyJtNTjmwk5xPNhjgAMu4HDHigtobu1s
0x3f5ce5fbfe3e9af3971dd833d26ba9b5c936f0be
Here you can see we have clearly not been compromised.
— binance (@binance_2017) 8 février 2018

“Nous avons la chance que la blockchain soit un registre public, qui puisse venir réfuter n’importe quelle FUD [ndlr : ‘Fear, Uncertainty and Doubt’, soit ‘Peur, Incertitude et Doute’].
Si vous souhaitez vérifier par vous-même, les adresses de nos wallets sont 1NDyJtNTjmwk5xPNhjgAMu4HDHigtobu1s et 0x3f5ce5fbfe3e9af3971dd833d26ba9b5c936f0be
Avec ça, vous pourrez clairement constater que nous n’avons clairement pas été victimes d’une attaque”
Binance a ainsi fourni les adresses de ses portefeuilles Bitcoin et Ethereum, qui permettaient de constater que la société n’avait “clairement pas” été victime d’un piratage :

On pouvait ainsi voir qu’elle détenait 31 431 Bitcoins – soit l’équivalent d’environ 257 millions de dollars. Du côté de son adresse Ethereum, on pouvait retrouver près de 170 500 Ethers (soit environ 142 000 dollars), ainsi que l’équivalent de plus d’1 milliard de dollars de tokens.
On notera le sang-froid des représentants de Binance, qui ont su garder leur calme face aux attaques répétées de M. McAfee.

Ce matin, Binance a fini par remettre en place les activités de trading :

Trading is open!
— CZ (@cz_binance) 9 février 2018

Pour s’excuser auprès des utilisateurs, la société a décidé d’offrir, jusqu’au 24 février, des réductions sur les frais d’échange – des frais qui sont déjà bien plus faibles que ceux facturés par ses concurrents :

System Upgrade Completehttps://t.co/LIoeKdGWpy pic.twitter.com/IBynIcyGbK
— binance (@binance_2017) 9 février 2018

Pour en savoir plus sur Binance, n’hésitez pas à consulter notre guide complet consacré à cette plateforme.
Référence : Bitcoinist

L’article Binance répond à la “FUD” propagée par John McAfee : “Voici les adresses de nos portefeuilles” est apparu en premier sur Crypto-France.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!