ICO du Petro : D’après Nicolás Maduro, le premier jour de la pré-vente aurait permis de récolter 735 millions de dollars

Source : ICO du Petro : D’après Nicolás Maduro, le premier jour de la pré-vente aurait permis de récolter 735 millions de dollars
Nicolás Maduro, le président de Venezuela, a récemment annoncé que son pays était parvenu à récolter 735 millions de dollars lors du premier jour de la phase de pré-vente du Petro (PTR). De son côté, le gouvernement a confirmé le fait que les acheteurs pouvaient y participer avec certaines devises et crypto-monnaies, “mais pas avec des bolivars“.
Si le président est enthousiaste, c’est loin d’être le cas de nombreux observateurs, qui recommandent de se tenir à l’écart de cette ICO.
735 millions de dollars pour le Petro

La pré-vente du Petro devait démarrer ce mercredi matin, à 5 heures, heure française, d’après les informations fournies dans son White Paper.
Pourtant, le gouvernement a décidé de la faire démarrer 4 heures avant l’heure prévue. Il en a profité pour publier un guide d’achat, ainsi qu’un manuel de conformité aux règles anti-blanchiment d’argent.
Ce token Ethereum émis par le Venezuela vise à permettre au pays de contourner les sanctions imposées par les États-Unis, et de faire face à la plongée du cours de la monnaie nationale, le bolivar. Parmi les 100 millions de Petros qui ont été émis, 38,4 millions seront proposés pendant la phase de pré-vente de cette ICO, à un prix d’environ 60 dollars par token.
Cette nuit, le président Nicolás Maduro s’est félicité de la bonne tenue des débuts de cette ICO. S’il évoque le chiffre de 735 millions de dollars, il précise toutefois qu’ils ‘agit seulement d’intentions d’achat :

A grandes problemas, ¡grandes soluciones! Desde el primer minuto el juego arrancó bien, y arrancamos ganando: 4.777 millones de yuanes o 735 millones de dólares es el resultado inicial de las operaciones de intención de compra del Petro. #AlFuturoConElPetro pic.twitter.com/LoaDgj4rr1
— Nicolás Maduro (@NicolasMaduro) 21 février 2018

M. Maduro n’a toutefois pas dévoilé l’identité des individus et des entreprises qui auraient participé à cette ICO, et n’a pas non plus fourni de preuves permettant de s’assurer de la véracité des chiffres avancés.
Au cours d’un programme télévisé, il a tenu à faire part de son enthousiasme :
“Nous avons fait un pas gigantesque dans le 21ème siècle. Nous sommes à l’avant-garde de la technologie”.
D’après Hugbel Roa, le ministre de l’Éducation, des Sciences et des Technologies, le trafic attiré par le site du Petro “a été multiplié par 5 depuis l’annonce de la pré-vente” :

Une ICO qui suscite de nombreuses interrogations
Certains étaient enthousiastes, comme @MercalAragua qui déclarait que cette monnaie permettrait de “stabiliser l’économie de notre patrie” :

Venezuela apuesta a la vanguardia tecnológica para la estabilidad económica de nuestra Patria. #PetroEsPotenciaEconómica
— MercalAragua (@MercalAragua) 21 février 2018

Mais de nombreux twittos étaient critiques vis-à-vis de cette initiative – une initiative menée par un pays qui fait face à l’une des pires crises économiques de son histoire.
C’était le cas de @SoyMiosotis, qui rappelait que de nombreuses personnes mourraient de faim dans le pays :

Jajaja. El chiste se cuenta solo. A ver ustedes cuantas veces comieron hoy? Mientras inventan estupideces la gente muere de hambre.
— LucianaMaría (@SoyMiosotis) 21 février 2018

Ou encore celui de @Bettyvt, qui semblait y voir de fausses promesses :

Jajaja como todas las promesas. Tanto que critican y andan es detras de los dolares. Con petro vas a ir tu al mercado?
— Betty (@Bettyvt) 21 février 2018

Notons que chaque Petro est censé, en théorie, être adossé à un baril de pétrole – une matière première dont regorge le pays. Mais pour l’économiste Jean Paul Leidenz, seul du pétrole non raffiné provenant de la ceinture de l’Orénoque viendrait garantir la valeur de la monnaie numérique. Autrement dit, il serait impossible d’échanger ces actifs contre de “véritables” barils.
Le Petro devrait être accepté comme moyen de paiement par les administrations, mais aussi dans le cadre d’achats de pétrole, de carburant, et de certains services liés au tourisme. Mais avec un salaire minimum qui a plongé à 3 dollars par mois, on peut penser que peu de citoyens iront risquer leurs maigres économies dans une telle levée de fonds.
Carlos Vargas, le super-intendant des crypto-monnaies du Venezuela, a récemment indiqué que le gouvernement s’attendait à attirer des investisseurs en provenance de Turquie, du Qatar, d’Europe et des États-Unis.
Le Département du Trésor américain a pourtant prévenu les citoyens qui seraient tentés de participer à cette ICO, en leur indiquant qu’ils violeraient ainsi les lois du pays.
Quoi qu’il en soit, cette ICO est perçue par de nombreux observateurs comme peu pertinente d’un point de vue économique. Federico Bond, le fondateur de la startup Signatura, estime ainsi que la réputation du gouvernement en termes de gestion financière ne plaide pas en faveur de cet investissement :
“Mon conseil consiste à faire preuve d’une grande prudence avec cela – en particulier si l’on prend en compte les antécédents du gouvernement vénézuélien”.
Dans le même temps, le parlement – au sein duquel l’opposition est majoritaire – avait récemment déclaré que cette vente de tokens était “illégale et anticonstitutionnelle“, et qu’elle “hypothéquait illégalement” les réserves en pétrole du pays.
Notez que, lors de la rédaction de cet article, le cours du “PetroDollar” (XPD) enregistrait une hausse de près de 100% sur les dernières 24 heures. Si cette monnaie est toujours échangée sur Cryptopia et Yobit, ce projet, qui semble être mort et enterré depuis longtemps, n’a strictement rien à voir avec l’ICO du Venezuela.
Voici la vidéo de la conférence qui s’était tenue hier, alors que le président Maduro annonçait le lancement de la pré-vente du Petro :
[youtube https://www.youtube.com/watch?v=lKmOndUY1lY?feature=oembed&w=1320&h=990]
Références : CCN, WashingtonPost
L’article ICO du Petro : D’après Nicolás Maduro, le premier jour de la pré-vente aurait permis de récolter 735 millions de dollars est apparu en premier sur Crypto-France.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!