La Corée Du Sud répond à une pétition publique

Source : La Corée Du Sud répond à une pétition publique
La saint-valentin s’annonce nuageuse sur la Corée du Sud, suite aux déclarations du gouvernement qui prévient de “tout acte illégal”
Citée par divers médias, le ministre de la coordination des politiques gouvernementales de la Corée du Sud, Hong Nam-ki, a répondu à la pétition publique du mois dernier contre une réglementation sévère ou une interdiction totale du crypto-commerce.
« La règle de base du gouvernement est de prévenir tout acte illégal ou toute incertitude concernant de crypto-trading, tout en alimentant à la fois la technologie blockchain. Mais, le gouvernement est encore divisé entre plusieurs  opinions allant d’une interdiction pure et simple de la négociation de crypto-monnaie à la mise en place des institutions qui gèrent la monnaie dans le système. »
La pétition, communiquée sur le site du bureau présidentiel de la Corée du Sud, a recueilli plus de 200 000 signatures en 30 jours. Le gouvernement était obligé de répondre à une pétition pareille.
En effet, l’ampleur de la réaction du public après que le ministre de la Justice Park Sang-ki a déclaré que les lois pour interdire le crypto-trading étaient en cours, avait poussé le gouvernement de clarifier sa position peu de temps après.
« Il n’y a aucune intention d’interdire ou de réprimer la crypto-monnaie », a déclaré le ministre des Finances, Kim Dong-yeon, dans un communiqué le 31 janvier.
Les déclarations arrivent juste un jour après qu’une autre source gouvernementale ait suggéré qu’un système d’octroi de licences pour les échanges de crypto-monnaies pourrait être établi après les élections de juin de cette année. 
Á noté qu’au Japon, un mouvement similaire visant à réguler les échanges crypto via un système de licence qui a débuté en 2017.
L’article La Corée Du Sud répond à une pétition publique est apparu en premier sur Decentral Magazine.

Follow :

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!